un BookScanner à Paris
La belle histoire d’une machine à scanner les livres, faite maison par des hackeurs, amateurs et passionnés

Accueil > Histoire > Montage du scanneur : les Appareil Photos

Montage du scanneur : les Appareil Photos

vendredi 5 juillet 2013, par Benjamin Sonntag

Le principe du scanneur à livre est simple :

Le livre est posé sur un chariot à roulette, ouvert à 90°. Ce chariot monte pour se coller sous 2 vitres disposées à 90°.

Plus haut, 2 appareils photos sont eux aussi situés à 90°, parallèles aux vitres, et prennent les photos de 2 pages à la fois.

J’ai donc du faire l’acquisition de 2 appareils photos numériques d’occasion (des Canon Powershot SX200 IS), un excellent modèle de compact à 12 millions de pixels.

Les appareils Canon Powershot sont très intéressant, d’abord parce qu’ils ne coûtent pas cher d’occasion (2 * 80 € pour les 2 appareils) et surtout parce que l’on peut faire tourner, sur ces appareils, un logiciel spécial (appelé "firmware") conçu par une bande de libristes barbus et photographes acharnés. Ce firmware permet de faire faire à l’appareil tout un tas de chose qu’il n’avait pas prévu de faire :

  • être piloté par le bus USB (shoot, zoom, focale ...)
  • stocker les images au format RAW (pour éviter les effets nocifs du JPEG autour des caractères)
  • transférer les photos à la volée.

Bref, ce firmware, nommé CHDK, est ultra pratique pour mettre en œuvre un scanneur à livre : il permet d’automatiser une bonne partie du processus, via un bouton permettant de déclencher la prise de vue.

Reste à mettre tout ça ensemble pour que cela fonctionne !

Répondre à cet article

La Quadrature du Net | Le Blog de Benjamin Sonntag | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0